Pine.Lake_.web_

Présent auprès des jeunes, même après le camp

08
.02

Pour les enfants démunis, passer une semaine au camp leur permet de mettre de côté les défis liés à la pauvreté, de fuir le quotidien, d’améliorer leurs aptitudes interpersonnelles et d’acquérir de la confiance en soi. Mais, que leur arrive-t-il ensuite? « Nous devons repenser les fondements des camps d’été », déclare la capitaine Ruth Gillingham, directrice du camp, à Pine Lake, en Alberta. « Pendant le camp, les enfants acquièrent de nouvelles compétences, nouent des amitiés et emmagasinent des souvenirs impérissables. Mais notre influence ne doit pas s’arrêter là. Il faut être

Kingston.gardenAfterschool.web3

Semer l’espoir

08
.02

Le tout nouveau jardin communautaire du Center of Hope de l’Armée du Salut à Kingston, en Ontario, permet à la collectivité de cultiver des fruits et des légumes et de les distribuer aux personnes et aux familles à faible revenu.

Camp.tstore.web

Le rêve de 776 enfants se concrétise

08
.02

Quelque 776 enfants verront leur été transformé grâce à la campagne annuelle de financement Envoyez un enfant au camp, organisée par les magasins d’occasions de l’Armée du Salut. La campagne, qui dure six semaines et se tient dans 109 magasins à l’échelle

Homeless.Hungry.webDSC06846

Itinérant et affamé

07
.10

Jim, âgé de 70 ans, était sans le sou et vivait dans un local d’entreposage lorsqu’il s’est tourné vers l’Armée du Salut de Belleville (Ontario) pour obtenir de l’aide. « J’étais au plus bas, dit Jim, et je n’avais que moi à blâmer. » Issu d’une famille de la classe moyenne, Jim était un enfant docile jusqu’à l’adolescence. C’est là qu’il a commencé à boire. « J’ai fini par me marier, raconte Jim, mais l’alcool avait pris le contrôle de ma vie. Lorsque je buvais, j’étais irritable et agressif. Ma dépendance