Un programme alimentaire procure de l’espoir et de la dignité

Un programme alimentaire procure de l’espoir et de la dignité

04
.10

Depuis plus de dix ans, le lundi soir, l’Armée du Salut d’Halifax distribue au centre-ville des repas gratuits à des personnes à faible revenu ou sans abri.

« L’aide sociale ne suffit pas à me nourrir et à me loger », déclare Neil, âgé de 64 ans, qui fréquente le programme depuis deux ans. « L’Armée du Salut m’aide à m’alimenter, et à bien m’alimenter. »

Bien des gens qui vivent dans la pauvreté doivent renoncer à des repas chauds et nourrissants pour payer le loyer et les services publics.

« L’objectif du programme consiste à offrir aux personnes vulnérables un repas gratuit, nutritif et abondant dans un milieu sécuritaire et accueillant », explique June Jones, bénévole et coordonnatrice du programme.

« Nous recevons généralement de 50 à 70 personnes, raconte Stephen Jones, un bénévole. Chaque personne qui se présente reçoit un repas. Certains clients ont des problèmes de dépendance. D’autres souffrent de troubles de santé mentale ou physique. Et d’autres encore traversent une période difficile. »

Le repas maison comprend un plat principal, du thé, du café, du jus, du pain et un dessert. Le menu est varié – sloppy joes, crêpes et œufs, rosbif, dinde, etc. – et change chaque semaine.

Les bénévoles ne se limitent pas à préparer la nourriture et à organiser la salle à manger, mais consacrent également du temps de qualité aux clients.

« Nous établissons des relations de confiance ici, explique June. Le programme ne répond pas seulement aux besoins alimentaires. »

« Les membres du personnel s’intéressent réellement à ce que je vis, et je me sens valorisé et important, raconte Neil. J’ai toujours un meilleur moral après le repas, et cela m’aide à relever les défis de la vie quotidienne. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes