Des programmes novateurs pour améliorer le quotidien des plus démunis

Des programmes novateurs pour améliorer le quotidien des plus démunis

08
.31

L’Armée du Salut s’engage à améliorer la qualité de vie des personnes vulnérables, et à innover pour satisfaire les besoins changeants de sa clientèle.

À Barrie, en Ontario, la Bayside Mission de l’Armée du Salut, un refuge pour hommes et un centre de services sociaux, a mis en œuvre trois nouveaux projets qui rendent la vie plus facile et améliorent la santé et le bien-être.

De vieux vélos trouvent de nouveaux proprios

Cet été, un petit groupe d’adolescents a récupéré des bicyclettes usagées et inutilisées, les a retapées et remises à l’Armée du Salut pour qu’elle les distribue à ses clients.

« Nous servons un grand nombre de personnes qui ne possèdent pas d’auto et qui n’ont pas assez d’argent pour acheter un laissez-passer pour l’autobus », dit Tracy Calliste, directrice des services d’aide à la famille et des services communautaires. « Les vélos transforment des vies. Ils sont un moyen de transport économique, assurent une certaine indépendance et permettent d’acquérir le sens des responsabilités, d’établir des liens et de demeurer en forme. »

L’Armée du Salut a donné sept bicyclettes, et elle espère développer ce programme et y inclure des casques de vélo.

« Les personnes qui les ont reçus étaient comblés de bonheur, dit Tracy. Certaines n’avaient jamais possédé de vélo. Pour d’autres, il s’agissait du plus beau cadeau qu’elles n’ont jamais eu. Nous redonnons du pouvoir aux personnes vulnérables avec ces vélos. »

Apprendre à préparer un repas avec une poêle électrique

Nouvellement rénovée, la Bayside Mission de l’Armée du Salut est le seul établissement de Barrie à offrir une cuisine collective. En septembre, afin d’aider les personnes à faible revenu à relever le défi de bien manger, le centre proposera une formation de six semaines pour apprendre à concocter des repas à la poêle électrique.

« Un grand nombre de nos clients vivent dans des maisons de chambres ou des appartements qui ne sont pas dotés de cuisinière, dit Tracy. Vous pouvez apprêter des mets savoureux avec une poêle électrique. Cet ustensile de cuisine est facile à ranger et à transporter. »

C’est en préparant des spaghettis, un pain de viande, des œufs et du bacon que les clients se feront de nouveaux amis et apprendront à cuisiner sainement et à faire des achats judicieux.

« Chaque semaine, de plus en plus de gens nous appellent pour obtenir des renseignements sur ce programme, affirme Tracy. Ils veulent améliorer leur situation. De plus, à la fin du cours, chaque participant recevra une nouvelle poêle à frire. »

Musicothérapie

Le centre offre également un programme de musicothérapie.

La musique favorise la relaxation, permet de refaire le plein d’énergie et réduit le stress. Elle permet également de s’exprimer.

« Nous avons beaucoup de clients talentueux, dit Tracy. Mais un grand nombre d’entre eux n’ont pas les moyens d’acheter des articles de première nécessité, encore moins un instrument de musique. Nous récupérons des batteries, des guitares électriques et acoustiques, des amplificateurs et des partitions afin qu’ils puissent s’adonner à une jam-session. »

Pouvoir jouer d’un instrument permettra à plusieurs clients d’avoir du plaisir, de laisser aller leur créativité et de reprendre confiance. L’objectif du centre est d’organiser des cafés-concerts pour présenter ces artistes et proposer à nos voisins un lieu agréable et sécuritaire pour se rencontrer le vendredi soir.

« Les clients veulent redonner à la collectivité, ajoute Tracy. Nous pouvons les aider à réaliser leurs rêves. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes