Faire un don tout en préservant sa sécurité financière

01
.24

Les donateurs de 60 ans et plus qui font un don assorti d’une rente obtiennent un revenu régulier, généralement exonéré d’impôt, jusqu’à la fin de leur vie, en plus d’apporter un appui considérable à l’Armée du Salut. De plus, le taux de rendement est souvent meilleur que celui des certificats de placement garanti et des obligations.

« L’Armée du Salut me verse trois rentes, dit Ann Dutton, âgée de 82 ans. Ces revenus supplémentaires me permettent de payer mes dépenses mensuelles comme les impôts fonciers et les frais reliés à mon véhicule. »

Mme Dutton a un grand respect pour l’Armée du Salut et son œuvre depuis de nombreuses années.

« Pendant la Seconde Guerre mondiale, j’habitais en Angleterre. L’Armée du Salut distribuait des boissons chaudes et des collations aux soldats qui passaient des heures dans des trains glacés avant d’arriver à destination, raconte Mme Dutton. Ce petit geste a réchauffé beaucoup de cœurs. De plus, j’admire l’Armée du Salut, car elle n’hésite pas à aider les personnes touchées par des catastrophes, comme ce fût le cas après le tremblement de terre, à Haïti. »

Aujourd’hui, Mme Dutton habite à quelques kilomètres de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard. L’Armée du Salut est très présente dans cette collectivité. Elle offre des services comme une banque alimentaire, une halte-accueil et un programme de petits-déjeuners.

« Je suis fort impressionnée par le désir de l’Armée du Salut d’aider les autres », précise Mme Dutton.

« Si vous envisagez de faire un don à l’Armée du Salut, plusieurs options s’offrent à vous, dont le don assorti d’une rente, qui aidera les plus démunis, tout en vous permettant de profiter d’un revenu, indique Lois Flemming, directrice des dons importants et des dons testamentaires pour l’Armée du Salut. »

« L’Armée du Salut est l’un des plus importants fournisseurs de services sociaux au Canada, après le gouvernement. Sans l’appui du public, nos actions n’auraient pas une aussi grande portée », ajoute Lois.

« J’aime bien donner à une cause en laquelle je crois, dit Mme Dutton. Il y a beaucoup de personnes vulnérables qui ont besoin de notre aide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes