2017-04-12_generals-easter-message

Message de Pâques du général

04
.12

Pâques est un temps qui nous permet de réfléchir à la grâce incroyable, extravagante et sans limites de Dieu. Par le Christ, Dieu offre aux êtres humains mortels que nous sommes la possibilité à la fois d’être réconciliés avec Lui et de jouir des avantages incomparables d’une relation personnelle avec Lui.

Malheureusement, pour beaucoup, le week-end de Pâques ne représente rien de plus qu’une occasion d’avoir un congé prolongé de la poursuite incessante d’autres objectifs et d’ambitions personnelles.

Pas d’excuses
Nous vivons dans un monde résolument tourné vers le matérialisme et vers l’exclusion quasi totale des autres éléments dont nous avons besoin pour trouver l’épanouissement et le bonheur―être parfaits et totalement satisfaits. La société moderne nous offre beaucoup d’éléments dont nous avons besoin dans le domaine matériel, mais ceux-ci ne suffisent pas à assurer le bonheur et la liberté.

Si vous pensez que les biens matériels apportent le bonheur, alors réfléchissez à nouveau! Il suffit de jeter un coup d’œil sur la société d’aujourd’hui pour voir les effets négatifs du matérialisme consumériste.

Malgré tout ce que nous avons, l’être humain moderne demeure insatisfait, cherchant même à trouver la raison de son existence et l’assurance qu’il y a quelque chose après la mort.

Dans ce contexte spécifique, le message chrétien est unique parce que ce message ne se base pas sur un ensemble de doctrines et de croyances, mais sur une personne : Jésus-Christ.

Nous réalisons le fait que nous ne sommes pas des gens parfaits, mais Pâques apporte l’espoir d’une vie nouvelle―une vie qui a été changée et transformée. Le fait que nous soyons imparfaits n’est cependant pas une excuse pour justifier une vie de péché continu et de rébellion contre Dieu.

Le prix à payer
Malheureusement, nous savons que certaines personnes dans la société ont tourné le dos à l’Église parce qu’elles estiment que les chrétiens manquent de crédibilité.

Nous prêchons l’amour, pourtant l’Église peut être l’endroit le plus impitoyable sur terre. Nous prêchons les valeurs spirituelles, mais en réalité, les chrétiens aspirent souvent à la richesse matérielle, au pouvoir et à être influents. Nous prêchons la justice pour les opprimés, mais combien d’entre nous font-ils réellement quelque chose pour améliorer leur situation?

L’apôtre Paul nous rappelle dans Romains 3:23 que « tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ». C’est à cause du péché que l’homme est incapable de jouir d’une relation avec Dieu, ce qui explique pourquoi tant de nos contemporains sont insatisfaits et cherchent des réponses aux questions existentielles.

Malgré ce monde qui semble résolument tourné vers le matérialisme, nous entendons de nombreux témoignages de personnes qui cherchent un sens à la vie, qui cherchent des réponses spirituelles à la question la plus préoccupante de toutes : y a-t-il une vie après la mort? Serait-il possible que beaucoup, dans notre monde d’aujourd’hui, essaient de combler ce vide spirituel et de trouver par leurs propres efforts des moyens pour atteindre le paradis éternel?

Jésus est venu pour réconcilier le monde avec Dieu―c’est la raison principale de son incarnation. Tout ce qui résulte de la présence de Jésus dans le monde et dans nos vies est le résultat direct de notre réconciliation avec Dieu.

Jésus est venu pour combler ce vide qui nous sépare de Dieu. Ce qui est absolument extraordinaire, et ce dont nous devons nous souvenir chaque jour de nos vies, c’est de cet événement incroyable : Dieu en Jésus a pris l’initiative afin que nous puissions être réconciliés avec Lui!

C’est pour cette raison que Jésus a volontairement payé le prix de notre salut, de sorte que les êtres humains comme nous, qui étaient considérés comme des « ennemis » puissent être réconciliés, en conséquence comme le dit l’apôtre Paul : « Et vous qui étiez autrefois étrangers et ennemis de Dieu par vos pensées et par vos œuvres mauvaises, il vous a maintenant réconciliés par la mort [de son Fils] dans son corps de chair pour vous faire paraître devant lui saints, sans défaut et sans reproche ». (Colossiens 1:21-22)

Ta grâce suffit à mon âme
De quoi d’autre avez-vous besoin? Jésus n’est-il pas suffisant pour vous? Si vous avez découvert la bénédiction et la paix que seul Jésus peut donner, alors vous serez d’accord avec le compositeur * quand il dit :

Quel repos céleste, Jésus, d’être à toi!
À toi pour la mort et la vie!
Dans les jours mauvais de chanter avec foi :
Tout est bien, ma paix est infinie!

Refrain :
Quel repos! Quel repos!
Quel repos! Quel céleste repos!

Quel repos céleste! Mon fardeau n’est plus!
Je suis libre par le Calvaire;
Tous mes ennemis, Jésus les a vaincus,
Gloire et louange à Dieu, notre Père!

Quel repos céleste! Tu conduis mes pas,
Tu me combles de tes richesses,
Dans ton grand amour, chaque jour tu sauras
Déployer envers moi tes tendresses.

Quel repos céleste! Quand enfin, Seigneur,
Auprès de toi, j’aurai ma place,
Après les travaux, les combats, la douleur,
À jamais je pourrai voir ta face!

André Cox
Général

*Cantique Délivrance et Louange numéro 205 paroles d’Horatio Gates Spafford, musique de Ph. P. Bliss, traduit de l’anglais par Mlle A. Humbert

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

communitykitchen.web

Les ingrédients de la réussite

11
.07

En raison de ses crises de panique, Courtney, âgée de 28 ans, ne pouvait plus quitter sa maison. Son trouble d’anxiété social et son TSPT lui empoisonnaient l’existence. Aujourd’hui, elle participe aux cuisines collectives organisées par l’Armée du Salut où, en