Ptbo thrift store 1. web4

Changer des vies grâce à des vêtements usagés

04
.11

Vivre dans la pauvreté est un concept très abstrait pour bon nombre d’entre nous. D’ailleurs, nous nous arrêtons rarement pour imaginer le quotidien d’un enfant qui porte des vêtements trop grands ou d’un adulte qui n’a qu’une paire de chaussures. Si vous désirez aider quelqu’un qui peine à joindre les deux bouts à se sentir bien et à être fier de ce qu’il porte, faites le ménage de vos penderies.

« En donnant des vêtements neufs ou usagés aux magasins d’occasions de l’Armée du Salut, vous permettez à quelqu’un de, non seulement, retrouver sa dignité, mais aussi d’éprouver un sentiment d’appartenance et d’acceptation », dit Lynda Reid, directrice du magasin d’occasions de l’Armée du Salut de Peterborough, en Ontario.

Lynda se souvient très bien du jour où une jeune femme est arrivée en pleurs au magasin. « Si je vous donne un dollar, puis-je acheter une jupe, lança-t-elle. C’est tout ce que j’ai et je dois porter une tenue convenable pour mon nouvel emploi. » Lynda lui a dit de prendre tout ce dont elle avait besoin. La jeune femme est partie avec un sourire et toute la confiance nécessaire pour faire bonne figure auprès de son employeur.

« Le but des magasins d’occasions n’est pas seulement d’appuyer les services communautaires locaux de l’Armée du Salut, précise Lynda. Il consiste aussi à discuter avec les personnes rejetées, à connaître leur nom, à écouter leur histoire et à les accompagner quand elles vivent des moments difficiles. Bref, de faire en sorte que nos clients se sentent importants. »

« Certaines personnes viennent uniquement pour parler, d’autres pour se faire consoler ou encourager lors d’un divorce ou d’une séparation. »

« Nos portes sont ouvertes à tous, et ce, peu importe leur situation, dit Lynda. Notre travail ne se limite pas à garnir des tablettes ou à trier des vêtements et des articles ménagers. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Pine.Lake_.web_

Présent auprès des jeunes, même après le camp

08
.02

Pour les enfants démunis, passer une semaine au camp leur permet de mettre de côté les défis liés à la pauvreté, de fuir le quotidien, d’améliorer leurs aptitudes interpersonnelles et d’acquérir de la confiance en soi. Mais, que leur arrive-t-il

Kingston.gardenAfterschool.web3

Semer l’espoir

08
.02

Le tout nouveau jardin communautaire du Center of Hope de l’Armée du Salut à Kingston, en Ontario, permet à la collectivité de cultiver des fruits et des légumes et de les distribuer aux personnes et aux familles à faible revenu.