Armée du Salut

Articles classés dans la catégorie : Feature

Brantford.volunteer

Donner un peu d’espoir à Noël

12
.05

Marg James, 64 ans, connait les vicissitudes de la pauvreté, les fins de mois difficiles et la pression d’offrir des cadeaux et de préparer un repas de Noël. « Un incident a changé le cours de mon existence, raconte-t-elle. J’ai eu besoin d’aide et l’Armée du Salut m’a ouvert ses portes. » Dans la mi-trentaine, Marg a appris qu’elle était atteinte de la sclérose en plaques, une maladie qui s’attaque aux cellules nerveuses du cerveau et de la moelle épinière. Peu de temps après avoir appris cette nouvelle, elle a découvert que son

Jason-FR

La Course du Père Noël transforme des vies

11
.23

« Cher Père Noël : Maman dit que nous n’avons pas les moyens d’acheter des biscuits cette année, seulement du lait. » Jason Le temps des Fêtes est habituellement une période de réjouissances, mais également de préoccupations et de contraintes financières pour nombre de gens. La Course du Père Noël, organisée annuellement en collaboration avec les boutiques le Coin des Coureurs, est une activité familiale visant à recueillir des fonds qui serviront à offrir des services aux plus démunis, à Noël et pendant l’année. Tenues simultanément dans 41 villes à

Homeless-Vet

Grâce à un partenariat, l’Armée du Salut offre des services d’hébergement à des vétérans sans abri

11
.07

Dans un pays aussi développé que le Canada, il est difficile de croire que 2 250 vétérans seront sans abri le jour du Souvenir. Afin d’aborder la question de l’itinérance chez les vétérans, le Centre of Hope de l’Armée du Salut à Halifax, en partenariat avec VETS Canada (Veterans Emergency Transition Services), offrira des services d’hébergement de transition et de soutien. « Le retour à la vie civile peut être très difficile pour une personne qui a subi un traumatisme et traversé des crises, déclare Rebekah Brounstein, coordonnatrice des services

communitykitchen.web

Les ingrédients de la réussite

11
.07

En raison de ses crises de panique, Courtney, âgée de 28 ans, ne pouvait plus quitter sa maison. Son trouble d’anxiété social et son TSPT lui empoisonnaient l’existence. Aujourd’hui, elle participe aux cuisines collectives organisées par l’Armée du Salut où, en plus d’apprendre à manger sainement, elle a une chance de guérir et d’acquérir de nouvelles connaissances. « Je rencontre mes amis, essaie de nouvelles recettes et découvre des choses intéressantes sur la santé et la nutrition, dit Courtney. Je ne suis pas repliée sur moi-même et me sens comme une personne

French-infographic

L’Armée du Salut combat le gaspillage et permet d’améliorer l’accès à des aliments frais

11
.05

Au Canada, le gaspillage alimentaire a atteint un niveau record. Voilà pourquoi le Centre of Hope de l’Armée du Salut de London, en Ontario, est membre d’un regroupement qui récupère des aliments frais et de bonne qualité et les distribue aux plus défavorisés de la ville. « Selon le London Poverty Research Centre, 26 000 résidents de London n’ont pas les moyens de manger régulièrement des repas sains et équilibrés, précise Nancy Kerr de l’Armée du Salut. Des organismes communautaires locaux tentent de sensibiliser la population aux enjeux du gaspillage et de

End summer hunger. 2017 web.

De chef d’entreprise à cliente d’une banque alimentaire

10
.27

Yolla possédait une entreprise florissante à Dartmouth, en Nouvelle-Écosse. Mais, le jour où ses fournisseurs ont commencé à augmenter leurs prix, elle a vu ses ventes chuter et a dû fermer boutique. Aujourd’hui, elle reçoit le soutien de l’Armée du Salut et se réjouit de ne pas être seule pour relever les défis que la vie lui envoie. « Lorsque j’ai déposé le bilan, j’étais bouleversée. Je n’avais plus aucun revenu et n’arrivais pas à payer les factures. J’ai tout perdu – ma maison, mes meubles et mon estime de moi », raconte

John.web_3128

L’Armée du Salut comble un vide en santé mentale

10
.27

Chaque fois que John, un résident de Winnipeg, recevait son congé de l’hôpital après avoir été soigné pour des problèmes de santé mentale, il ne savait pas où aller. Aujourd’hui, il participe au programme de soins en établissement Le Havre qui met l’accent sur le développement des compétences des personnes qui souffrent de maladie mentale afin qu’elles puissent réussir leur réinsertion sociale. « Sans l’Armée du Salut, je serais à l’hôpital, dit John. D’ailleurs, j’y ai passé presque toute ma vie. » La vie de John a basculé à l’instant où ses

Shannon-WebFeature-2

Une vie sans drogue, c’est possible!

10
.20

Avant de suivre le traitement de toxicomanie offert par l’Armée du Salut, Deena (nom fictif) consommait quotidiennement, souffrait d’anxiété et de dépression et avait une relation houleuse avec sa mère. Aujourd’hui, elle travaille, fréquente l’université, est entraineuse sportive et ne prend plus de drogue. « Le programme comble une lacune dans notre collectivité. Il vient en aide aux jeunes qui ont ou qui sont susceptibles d’avoir des démêlés avec la justice ou qui ont vécu des expériences difficiles comme l’itinérance, la toxicomanie ou l’éviction scolaire », précise Julia Parker, directrice générale des

Red.cap

Un programme de gestion de la colère pour aider les enfants

10
.16

Il n’est pas rare que les enfants aient de la difficulté à gérer leurs émotions. Nicole, 11 ans, se battait beaucoup à l’école. De son côté, Lindsay aimait bien pousser les gens. Aujourd’hui, grâce au programme de gestion de la colère Képi rouge de l’Armée du Salut, à Darmouth, en Nouvelle-Écosse, elles savent comment désamorcer la tension et maîtriser leurs émotions dans des situations frustrantes. « Je me sens mieux, dit Nicole. Grâce aux trucs que j’ai appris, j’ai cessé de me battre et de sortir de la classe parce que j’étais

DSCN1887-624x415

Après le passage de l’ouragan Irma, des employés de l’Armée du Salut du Canada tendent la main aux sinistrés

10
.02

Sept jours après le passage de la puissante et destructrice tempête Irma, John et Candace Freeman ont réintégré leur domicile dans le sud de la Floride. « Nous vivons une situation difficile, mais grâce au soutien d’organismes comme l’Armée du Salut, nous nous en sortirons », dit John. Le 13 septembre dernier, dix membres des services d’urgence et d’aide aux sinistrés de l’Armée du Salut du Canada ont pris la route de la Floride pour diriger une équipe de commandement des interventions qui a distribué des vivres et offert des services d’hydratation et