Armée du Salut

Articles classés dans la catégorie : Feature

Place aux donateurs

Place aux donateurs

01
.26

Pourquoi les gens donnent-ils à l’Armée du Salut? Afin de trouver la réponse, nous avons décidé d’interroger les donateurs et de vous faire connaître les extraordinaires histoires qui se cachent derrière leurs dons. Marie « Il y a quelques années, notre appartement a été détruit par les flammes. Comme nous n’avions nulle part où aller, l’Armée du Salut nous a offert le gîte et le couvert. Je ne l’oublierai jamais, car j’en garde un bon souvenir. Vous étiez là quand nous avons eu besoin d’aide, et nous vous en serons toujours

Dans le tourbillon de la dépendance

Dans le tourbillon de la dépendance

01
.21

Randi n’avait aucune difficulté à camoufler sa dépendance à la cocaïne et à la méthamphétamine en cristaux. Elle a même réussi à berner ses enfants et sa famille pendant longtemps. Mais, lorsqu’elle a réalisé que sa dépendance la détruisait, elle a demandé de l’aide à l’Armée du Salut. « J’ai refusé d’admettre mon problème pendant une longue période de temps, indique Randi, 28 ans. Puis, lorsqu’on m’a retrouvée errant dans les rues, délirante et incapable de me rappeler qui j’étais, j’ai compris que ma situation était sérieuse et que je devais reprendre

Buskingbrothers

En harmonie avec les personnes dans le besoin

01
.18

L’année dernière, trois jeunes frères de Qualicum Beach, en Colombie-Britannique, ont décidé d’améliorer le sort des gens de leur collectivité… et ils ont réussi! « Nous voulions que notre musique contribue à changer les choses pour les personnes les plus vulnérables de notre ville », indique Liam, 10 ans. Après avoir entendu dire que le refuge de leur localité avait un urgent besoin de fonds, Liam et ses petits frères, Ewan et Connor, se sont installés au marché du quartier pour chanter des chansons pop et blues. Ils avaient déjà chanté dans un

Elsie_Jan_2018

À la recherche d’un toit

01
.18

Elsie, 83 ans, a passé des mois à dormir dans les rues inhospitalières de Toronto en attendant de se trouver un toit… n’importe quel toit. « Je n’ai jamais rien vécu de tel, raconte-t-elle à un membre du personnel de l’Armée du Salut. Tout ce que je cherche, c’est un endroit sécuritaire où je peux dormir tous les soirs. » Elsie est l’une des centaines de personnes en situation d’itinérance qui dorment sur des lits portatifs au manège militaire de Moss Park, à Toronto. En raison de conditions climatiques extrêmes, un

Quand la température chute, les sans-abri ont besoin de chaleur

Quand la température chute, les sans-abri ont besoin de chaleur

01
.05

Lorsque la température plonge au-dessous de zéro, le froid pose de grands risques aux personnes qui vivent dans la rue. Au Canada, l’Armée du Salut aide les sans-abri à rester au chaud. « Peu importe la situation dans laquelle se trouvent les itinérants, nous voulons simplement les amener dans des endroits sécuritaires où ils pourront se réchauffer », déclare Mark Stewart, directeur du Centre Booth de l’Armée du Salut, à Winnipeg. En période de grand froid, des intervenants du Centre Booth de l’Armée du Salut sillonnent les rues à bord d’une

Bonnes Raisons de faire des dons en fin d’annee

Cinq bonnes raisons de faire des dons en fin d’année

12
.27

Le fait de vivre dans un pays riche et industrialisé peut nous faire perdre de vue qu’un Canadien sur cinq saute des repas pour être en mesure de joindre les deux bouts, et que 36 % des personnes qui bénéficient d’une banque alimentaire sont des enfants. « De plus en plus de gens ont besoin de notre aide, indique le major John Murray, secrétaire territorial du service des relations publiques et du développement. Nous comptons énormément sur le soutien de nos généreux donateurs et nous leur en sommes très reconnaissants; ils

Un festin de Noël salutaire

Un festin de Noël salutaire

12
.26

Mark fait partie des milliers de personnes qui savoureront un repas festif de l’Armée du Salut pour Noël. « C’est un repas salutaire et un souci de moins pour mes enfants, précise cet homme qui cherche un nouveau logement en raison de problèmes avec le propriétaire de son logis actuel. Malheureusement, mon avenir s’annonce bien sombre. » Tout au long de la période de Noël, de nombreux établissements de l’Armée du Salut offrent un repas annuel des Fêtes ― un repas classique de dinde ― aux gens moins nantis que la plupart d’entre nous. Au

Un homme de Belleville (Ontario) reconnaît son frère perdu de vue depuis longtemps, alors que ce dernier travaille bénévolement pour la campagne des marmites de Noël

Un homme de Belleville (Ontario) reconnaît son frère perdu de vue depuis longtemps, alors que ce dernier travaille bénévolement pour la campagne des marmites de Noël

12
.21

Ils ne s’étaient pas parlé ni vus depuis 28 ans lorsque Mike Horsburgh a feuilleté son journal local pour y apprendre que son frère Bill travaillait bénévolement pour la campagne des marmites de Noël de l’Armée du Salut. « Je n’avais pas vu Mike, ni mes autres frères et sœurs, depuis les funérailles de mon père en 1989, a signalé Bill. Le temps, la distance et parfois les ressentiments nous ont séparés. » Il y a trois ans, Bill, maintenant à la retraite, est retourné dans la ville où il a grandi, à Belleville

Le panier de Noël

Le panier de Noël

12
.18

Le temps des Fêtes est une période difficile de l’année pour les mères seules vivant dans la pauvreté comme Becky. « Beaucoup de gens ignorent ce que l’on ressent lorsqu’on doit dire à nos enfants qu’ils doivent aller se coucher alors qu’ils ont le ventre vide, indique Becky. Ou ce que l’on ressent lorsqu’on les voit pleurer au fur et à mesure que Noël approche, parce qu’il n’y a aucun cadeau sous le sapin. » L’histoire de Becky Becky a travaillé dans une entreprise aux États-Unis avant de déménager au Canada

Six choses à savoir à propos de la campagne des marmites de Noël de l’Armée du Salut

Six choses à savoir à propos de la campagne des marmites de Noël de l’Armée du Salut

12
.14

Chaque Noël, les marmites de l’Armée du Salut font partie de notre paysage, et ce, depuis plus de 125 ans. En effet, plus de 2000 emplacements de marmite sont répartis dans tout le Canada à la période des Fêtes. Voici certaines choses que vous ne savez peut-être pas à propos de cette campagne annuelle. Chaque emplacement de marmite est planifié et géré par le poste local de l’Armée du Salut. Les dons restent dans la collectivité où ils ont été recueillis et sont utilisés afin de financer des programmes et des