March break camp in London, Ont., gives kids a chance to learn new skills

L’Armée du Salut tire le meilleur parti possible de la semaine de relâche

03
.16

La semaine de relâche bat son plein et les camps de l’Armée du Salut proposent une vaste gamme d’activités et d’aventures. Les enfants ont l’occasion de s’amuser, de développer leurs aptitudes sociales, de se faire des amis et d’acquérir de nouvelles compétences. Ils en reviendront la tête remplie de souvenirs.

À London (Ontario), pendant une semaine, l’église communautaire de Westminster Park de l’Armée du Salut organise un camp d’alphabétisation, le matin, et des jeux et des activités l’après-midi. Selon le capitaine Tracy Savage, pasteur de l’église, le camp d’alphabétisation renforce l’estime de soi des enfants et développe leurs aptitudes à la lecture.

« Les enfants qui éprouvent des difficultés en lecture apprennent à aimer cette discipline en participant à des activités amusantes. En outre, ils acquièrent des techniques et développent des stratégies qui facilitent leur capacité à lire, déclare le capitaine Savage. Ils acquièrent des compétences utiles dans un milieu sécuritaire ».

À Goderich (Ontario), en partenariat avec l’unité locale de santé publique, l’Armée du Salut offre un camp culinaire à des enfants de 10 à 14 ans. Ces derniers apprennent les rudiments de la cuisine et la manipulation hygiénique des aliments dans un environnement agréable.

« Le dernier jour du camp, les enfants préparent un repas de célébration à l’intention de leurs parents, afin de mettre en pratique ce qu’ils ont appris au cours de la semaine, mentionne la lieutenante Laura Hickman, coordonnatrice du camp. »

De nombreux établissements offrent des camps pendant la semaine de relâche, notamment à Kelowna et à Cascade (C.-B.), à Forest Lawn, près de Calgary, ainsi qu’à Thunder Bay et à Oshawa (Ontario). Pendant une semaine, les enfants ont l’occasion de perfectionner leurs compétences, d’en acquérir de nouvelles et de se défouler en jouant au basketball, en nageant et en se faisant de nouveaux amis à l’extérieur de la classe.

Un séjour dans un camp peut être une expérience transformatrice qui contribuera au développement d’un enfant.

« Je ne savais pas que j’aimais la lecture, déclare l’un des participants ».

Les parents sont également très reconnaissants à l’égard du programme. « Je suis chanceux d’avoir entendu parler de ce programme, raconte l’un d’eux. J’ai versé des larmes de joie lorsque j’ai reçu le dernier bulletin scolaire de mon fils et que j’ai appris que ses compétences en lecture s’étaient grandement améliorées à la suite de son séjour au camp. Merci à l’Armée du Salut ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes