Armée du Salut

Articles classés dans la catégorie : Uncategorized

Homeless.Hungry.webDSC06846

Itinérant et affamé

07
.10

Jim, âgé de 70 ans, était sans le sou et vivait dans un local d’entreposage lorsqu’il s’est tourné vers l’Armée du Salut de Belleville (Ontario) pour obtenir de l’aide. « J’étais au plus bas, dit Jim, et je n’avais que moi à blâmer. » Issu d’une famille de la classe moyenne, Jim était un enfant docile jusqu’à l’adolescence. C’est là qu’il a commencé à boire. « J’ai fini par me marier, raconte Jim, mais l’alcool avait pris le contrôle de ma vie. Lorsque je buvais, j’étais irritable et agressif. Ma dépendance

Summercamp1.web

Les camps de vacances transforment des vies de manière bénéfique

07
.10

Des repas sains et copieux, des séances d’étude biblique, des promenades en canoë, des pistes d’hébertisme et des feux de camp, voilà quelques-unes des activités qui attendent les quelque 4 000 enfants et jeunes qui séjourneront dans des camps de l’Armée du Salut, cet été. Dans son jeune âge, le capitaine Rick Zelinsky, directeur général des ministères de camp de l’Ontario, a fréquenté les camps de vacances de l’Armée du Salut. Si les enfants veulent s’amuser et vivre une expérience de camp enrichissante, les camps de l’Armée du Salut sont tout désignés.

2017_newmarket_volunteers_2_web

Des camarades de classe recueillent 75 sacs de vêtements

06
.20

Inspirés par un projet scolaire sur les inégalités sociales, Santhosh, 12 ans, et ses camarades de classe, Kostas et Navid, ont recueilli plus de 70 sacs de vêtements qu’ils ont remis au magasin d’occasions de l’Armée du Salut de Newmarket, en Ontario, dans le but d’aider les sans-abri. « J’ai fait mes recherches, dit Santhosh. Je savais qu’en donnant à l’Armée du Salut tout ce que nous allions ramasser, des personnes démunies en profiteraient. » L’objectif des trois garçons était de remplir 50 sacs avec des t-shirts, des pantalons, des chapeaux et des chaussures. Notre

OttawaEDS.web_

La face cachée des services d’urgence

01
.30

De nombreux Canadiens connaissent l’Armée du Salut, mais très peu d’entre eux sont au courant de tous les services offerts par cette organisation, comme les services d’urgence et d’aide aux sinistrés (SUAS). Un grand nombre de premiers intervenants apprécient les cantines mobiles de l’Armée du Salut qui offrent, sur les lieux des sinistres, alimentation et hydratation. D’autres, par contre, ne connaissent que l’autre facette des services d’urgence, car ils ont déjà entendu quelqu’un demander : « Est-ce que le service d’aide aux victimes sera nécessaire? » Ils ne savent pas cependant en quoi

annual report french

Publication du rapport 2015-2016 de l’Armée du Salut

11
.16

L’an dernier, l’Armée du Salut a offert de l’aide à 1,9 million de personnes. Chacun de nos clients a sa propre histoire, comme Take (« taw-kee »), qui s’est retrouvé dans un refuge de l’Armée du Salut après avoir perdu son emploi, sa maison et sa famille. « Je me suis dit :  »À quoi bon vivre? » », dit Take. Je ne peux pas vous dire à quel point j’ai été soulagé d’avoir un lit pour m’étendre, un toit au-dessus de ma tête et un endroit pour me réchauffer. J’avais envie de pleurer. » Grâce à

MollyMaid.web

L’entreprise Molly Maid aide à regarnir les tablettes vides des banques alimentaires

10
.14

Au cours de l’été, l’entreprise Molly Maid et l’Armée du Salut ont conjugué leurs efforts en vue de lutter contre la pénurie de denrées dans les banques alimentaires du pays. La campagne Noël en juillet de Molly Maid a permis de recueillir 2000 livres de nourriture pour regarnir les rayonnages de nos garde-mangers. « Selon Banques alimentaires Canada, 918 000 Canadiens peinent à manger à leur faim chaque été. Plusieurs banques alimentaires de l’Armée du Salut ont de la difficulté à renouveler leur stock pendant la saison estivale en raison de la baisse des

HLB-2016_feature

Un programme Healthy Lunchbox (« boîte à lunch santé ») permet de venir en aide à des familles dans le besoin

09
.09

C’est la rentrée scolaire, et de nombreuses familles à faible revenu font face au fardeau financier que représentent les repas à l’école, les nouveaux vêtements et les fournitures scolaires. Dans ce contexte, le programme Healthy Lunchbox de l’Armée du Salut à Parry Sound (Ontario) permet d’éviter des soucis à des parents qui peinent à joindre les deux bouts. « Quand nous avons appris que de nombreux enfants de la région de Parry Sound allaient à l’école sans apporter de lunch, nous avons mis au point le programme Healthy Lunchbox », raconte Justin Gleadall.

Thrift-store-camp-campaign

Des séjours au camp offerts par les magasins d’occasions de l’Armée du Salut

08
.12

Pour des centaines d’enfants de familles à faible revenu partout au pays, l’été sera encore plus ensoleillé grâce à la campagne « Envoyer un enfant au camp » des magasins d’occasions de l’Armée du Salut. Du 11 avril au 11 juin, dans 106 magasins d’occasions, la campagne, maintenant dans sa sixième année, a généré 133 894 $, un record. Au départ, l’objectif était d’envoyer 500 enfants au camp. Mais cet objectif a été dépassé, ce qui permet à présent à 608 enfants de profiter de leur été dans l’un des 13 camps

DSCN1157

Pourquoi aller au camp d’été?

08
.12

Au camp de jour de l’Armée du Salut à Oshawa, il n’y a rien de tel que d’aller faire trempette par une chaude journée d’été. « La baignade, c’est mon activité préférée au camp, dit Isabella, 5 ans. On crie, on s’éclabousse, on se mouille. On s’amuse beaucoup. » Chaque semaine, durant sept semaines d’affilée, en été, 35 enfants de la collectivité se font des amis, développent leurs aptitudes sociales et apprennent de nouvelles choses à l’Armée du Salut. Ils en repartent la tête pleine de bons souvenirs. « Le thème de la