Des meubles gratuits pour procurer un chez-soi à des sans-abri

05
.23

Pour ceux qui ont connu l’itinérance, emménager dans un lieu bien à eux est un événement important. Cependant, quatre murs et un toit ne suffisent pas à créer un chez-soi. C’est pourquoi l’Armée du Salut à Lethbridge, en Alberta, leur fournit des meubles et tout ce dont ils ont besoin pour établir leur nouveau domicile.

Le programme Just Like Home (Comme à la maison) a été lancé en 2013, en collaboration avec le projet Housing First (Logement d’abord) de la ville de Lethbridge. Depuis, du mobilier et d’autres articles ont été distribués à 225 familles et particuliers.

« La banque de meubles n’est pas un programme d’amélioration, explique Jade Webb, coordonnatrice du programme. C’est pour ceux qui n’ont rien – qui passent de l’itinérance à un logement permanent. »

Dans l’entrepôt de 280 m2 de l’Armée du Salut, les gens choisissent des articles gratuits, comme des sofas, des lits, des tables, des chaises, du linge de maison, de la vaisselle et des petits électroménagers. Puis, l’Armée du Salut livre ces articles à leur domicile.

« À l’arrivée des meubles, les réactions peuvent varier, raconte Jade. Certaines personnes ont de la difficulté à choisir des articles, car elles ont l’impression de ne pas en être dignes. D’autres restent bouche bée en apprenant que tout est gratuit, même la livraison. D’autres encore n’arrivent pas à croire que les meubles leur appartiennent. »

Les bénéficiaires viennent de divers groupes. Qu’ils soient jeunes, âgés, autochtones ou nouvellement arrivés, ils sont tous désireux d’échanger leur sentiment d’indignité, leur détresse et leur mode de vie contre la dignité, le confort et la sécurité.

« La banque de meubles est un moyen d’aider les gens à accéder à l’autonomie et à stabiliser leur mode de vie, explique Jade. Lorsque vous faites don de meubles ou d’articles de maison, vous procurez à ceux-ci une deuxième vie dans la demeure d’une personne démunie. Vous me donnez un divan, et je le donne à quelqu’un. C’est aussi simple que cela. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes