Un point de vue nouveau

Un point de vue nouveau

12
.24

Nous devrions aborder cette saison de Noël le cœur rempli de reconnaissance et de louange. J’espère que nous prendrons tous le temps de réfléchir et de contempler l’amour infini et le plan de salut éternel que Dieu a préparé depuis l’origine des temps pour toute l’humanité.

Nous avons certainement eu amplement l’occasion de réfléchir à l’amour sans limites de Dieu envers l’Armée du Salut tout au long de cette année et des célébrations du 150ème anniversaire. Une fois de plus, maintenant, nous pensons à l’amour extravagant de Dieu qui nous a donné le plus grand des cadeaux, sachant très bien que la plupart d’entre nous n’en mesureraient pas la juste valeur.

Prêt à se sacrifier

Esaïe a écrit: « Il n’avait ni apparence, ni éclat pour que nous le regardions, et son aspect n’avait rien pour nous attirer. Méprisé et abandonné des hommes, homme de douleur et habitué à la souffrance, semblable à celui de qui on se détourne, il était méprisé, nous ne l’avons pas estimé. » (Esaïe 53:2-3)

En dépit de tout cela, Dieu a tout de même maintenu son plan de salut pour le monde! C’est pourquoi Noël est un moment si spécial. L’extraordinaire révélation est que Dieu ne voit pas les choses comme nous.

L’une des premières choses que Marie dit dans son chant de reconnaissance à Dieu est : « Je magnifie le Seigneur, je suis transportée d’allégresse en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a porté les regards sur l’abaissement de son esclave. » (Luc 1:46-48)

Nous voyons là une nette distinction entre les valeurs de Dieu et celles de l’humanité. Dieu est prêt à tout donner pour sauver des hommes et des femmes comme vous et moi. Dieu est le Dieu d’éternité, il est le Tout-Puissant et pourtant il montre son amour et son intérêt pour des êtres humains faibles et imparfaits.

Le sujet de la grande joie exprimée par Marie est un sujet de grande joie pour nous tous. Et elle continue à exprimer sa reconnaissance et sa joie : « Parce que le Puissant a fait pour moi de grandes choses. » (Luc 1:49)

Dans la balance

L’un des éléments de l’histoire de Noël qui ne cesse de m’émerveiller est de penser que Dieu est un être si grand et si puissant, et qu’il s’intéresse cependant à nous. C’est pour cela que Marie se réjouit et c’est pourquoi nous devrions nous réjouir dans l’attente de célébrer la venue du Christ qui a changé le cours de l’histoire de l’humanité. Dieu est prêt à s’abaisser et même à utiliser des hommes et des femmes imparfaits pour accomplir son dessein.

Malgré sa puissance, Dieu est heureux de faire preuve de miséricorde envers les petites personnes insignifiantes et imparfaites que nous sommes. Les gens honorent et glorifient ce qui parait puissant et riche dans ce monde. Dieu fait exactement le contraire. Dieu regarde l’humanité avec amour et miséricorde, et c’est de cela qu’il s’agit à Noël.

Dieu renverse les échelles de valeur et montre son amour envers les petits, les humbles, ceux qui semblent insignifiants. Nous devons examiner nos cœurs alors que nous nous préparons à Noël afin d’éliminer toute pensée d’orgueil et tout esprit matérialiste parce que, en réalité, que nous soyons princes ou pauvres, ou Général de l’Armée du Salut, nous sommes plutôt insignifiants!

Noël c’est le fait que Dieu est venu spécialement pour établir une relation avec nous, et sa gloire se manifeste dans les vies de personnes humbles et ordinaires. Noël est un temps de grande joie et de paix pour toute l’humanité.

Je prie pour que nous puissions connaitre cette merveilleuse réalité dans nos vies en ce temps de Noël, et que nous la montrions où que nous soyons!

Général André Cox

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes