Des jouets mettent un peu de baume sur le cœur d’enfants vulnérables

12
.07

Cette année, plus de 90 000 enfants canadiens recevront des jouets à Noël grâce aux dons que vous avez faits à l’Armée du Salut.

« Mes enfants ne seront pas tristes le matin de Noël, car l’Armée du Salut est là pour nous, dit Tahseen. Ils ont traversé suffisamment d’épreuves. »

Souvenirs de Bagdad

À cause de la violence et des conflits armés, Tahseen et sa famille ont dû fuir Bagdad et se réfugier en Syrie.

« À Bagdad, notre bijouterie, une entreprise familiale, a été pillée, raconte Tahseen. J’étais présent quand les membres de ma famille ont été tués. Quand notre magasin a été bombardé, j’ai perdu ma jambe dans l’explosion. La guerre nous a même suivis en exil. »

En Syrie, les attaques étaient sporadiques. « Je ne dormais qu’une heure ou deux à la fois. Une nuit, la bombe est tombée sur notre immeuble, qui s’est effondré. On a retrouvé ma fille sous une fenêtre. »

Il est parfois difficile de célébrer

En 2013, la famille Al-Jaree a foulé le sol canadien à la recherche d’une vie meilleure. « Je voulais que mes enfants grandissent dans un endroit paisible et sécuritaire. »

Peu de temps après son arrivée, Tahseen a cogné à la porte des services communautaires et d’aide à la famille de l’Armée du Salut, à Agincourt, pour obtenir de la nourriture et du soutien à l’approche des festivités de fin d’année. « Quand tu n’arrives jamais à joindre les deux bouts, tu n’as pas le cœur à la fête. »

« À Noël, les besoins sont criants, remarque Les Marshall, secrétaire territorial des relations publiques et du développement. Il y a des milliers d’enfants et de familles qui auraient besoin d’un petit coup de pouce pendant le temps des fêtes. »

« J’ai hâte de découvrir le sourire de mes enfants, le matin de Noël, dit Tahseen. C’est l’un des éléments positifs de toute cette histoire. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes