Comprendre la maladie mentale

Comprendre la maladie mentale

10
.11

La maladie mentale est l’un des principaux problèmes de santé publique au Canada. La Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 octobre, vise à améliorer notre compréhension à ce sujet.

L’année dernière, l’Armée du Salut a aidé plus de 1,7 million de Canadiens, dont un grand nombre était confronté à des problèmes de santé mentale. En offrant un toit aux sans-abri, des programmes de réadaptation aux toxicomanes et une aide concrète aux personnes en difficulté, nous tentons de comprendre les besoins des personnes atteintes de maladie mentale, de les aiguiller vers les programmes appropriés, et de favoriser leur intégration. De plus, cela nous permet de collaborer avec des groupes communautaires dans le but de sensibiliser le public.

L’histoire de Johnny

« J’étais accablé par des problèmes familiaux et professionnels et, l’espace d’un instant, j’ai basculé dans la maladie mentale, déclare Johnny. Après ma sortie de l’hôpital, je ne pouvais plus travailler. L’Armée du Salut a été la première organisation vers laquelle je me suis tourné. »

Quand Johnny est venu chercher de la nourriture et des vêtements à l’Armée du Salut à Markham, en Ontario, il s’était isolé de tout le monde, craignant le rejet et l’incompréhension.

« Je n’avais plus aucune estime de moi. J’étais désespéré et me demandais pourquoi je vivais, explique-t-il. Je n’étais jamais descendu aussi bas. »

« J’ai été accueilli chaleureusement à l’Armée du Salut. J’étais entré pour obtenir de l’aide concrète, mais grâce à leur programme Chemin de l’espoir, j’ai obtenu tellement plus. »

Le programme Chemin de l’espoir de l’Armée du Salut a été conçu pour aider les personnes seules et les familles à atteindre leurs objectifs et à surmonter leurs difficultés. Il mise sur des échanges, l’établissement de liens et les ressources.

Johnny a trouvé une oreille attentive et attentionnée, noué des relations sociales et appris à cuisiner des repas sains à petits prix.

« Quand vous êtes émotionnellement malade, vous le restez, sauf si vous avez le soutien de quelqu’un, déclare Johnny. À l’Armée du Salut, j’ai trouvé un endroit où je suis bien et à ma place. En raison de la dépression et de mon manque d’estime de moi, je me terrais chez moi. J’avais de la difficulté à me battre et à embrasser la vie, mais l’Armée du Salut m’a aidé à revoir la lumière. Aujourd’hui, je suis reconnaissant, car je mène une vie saine et heureuse. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes