Un bénévole de 82 ans contribue à répandre la magie de Noël

Un bénévole de 82 ans contribue à répandre la magie de Noël

12
.04

Lorsque Ted Munns a perdu sa conjointe à la suite d’un cancer, après 52 ans de mariage, il était totalement désespéré. Aujourd’hui, il fait du bénévolat à l’Armée du Salut, ce qui lui donne une raison d’être, comble un grand vide et lui permet de rester en contact avec la collectivité.
Ted Munns est entré en contact avec l’Armée du Salut en 2015, après le décès de Fern, son épouse. « Je cherchais un endroit où tenir une cérémonie de célébration de la vie, dit-il. Un voisin m’a suggéré de prendre contact avec l’Armée du Salut à Oshawa (Ontario). J’ai été ému par la gentillesse et la compassion qu’ils ont eues à mon égard. Les funérailles de Fern ont eu lieu là, et au cours des mois qui ont suivi, mes interactions avec les membres de la congrégation m’ont incité à me mettre au service des autres. »
Ted trie et distribue des denrées alimentaires dans une banque alimentaire de l’Armée du Salut et, pendant le temps des fêtes, prépare des paniers de Noël, trie des jouets et est préposé dans le cadre de la campagne des marmites de Noël, dont les fonds servent à donner de l’espoir aux personnes et aux familles démunies de la collectivité.
« Pendant des années, j’ai travaillé bénévolement comme trésorier pour plusieurs organismes communautaires, explique Ted. Mais le bénévolat à l’Armée du Salut, c’est différent. Vous êtes en première ligne et prenez conscience des besoins qui existent. Vous rencontrez des gens qui vivent dans la précarité et leur apportez de l’aide. Cela me procure une grande satisfaction. »
Ce que Ted aime le plus quand il travaille comme préposé aux marmites, ce sont les commentaires qu’il reçoit.
« Certaines histoires me laissent pantois, avoue Ted. Un jeune homme à l’allure débraillée n’avait que quelques sous dans ses poches. Mais il voulait faire un don, car lorsqu’il était en prison, un aumônier de l’Armée du Salut l’a aidé à reprendre sa vie en main.
« Il y avait également un homme qui, après avoir été victime d’un incendie, a reçu des vêtements et de la nourriture de l’Armée du Salut, un geste qu’il n’oubliera jamais. »
Pour prendre connaissance des possibilités de bénévolat à l’Armée du Salut, consultez notre site Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes