Le 27 février est la Journée du chandail rose

L’Armée du Salut offre aux enfants des solutions efficaces contre l’intimidation

02
.28

Le 27 février est la Journée du chandail rose, au cours de laquelle on encourage les Canadiens à porter des vêtements de couleur rose afin de soutenir les initiatives et les programmes de sensibilisation à la prévention de l’intimidation.

L’intimidation constitue un problème majeur dans les écoles, les médias sociaux et sur l’Internet. Le programme de gestion de la colère Képi rouge de l’Armée du Salut propose des stratégies constructives aux enfants victimes d’intimidation et aux intimidateurs qui se servent de leur colère pour exercer un contrôle sur ces derniers.

« Le Képi rouge traite de problèmes liés à l’intimidation, explique la major Karen Puddicombe, qui dirige le programme depuis une dizaine d’années. Le programme donne une voix aux victimes d’intimidation. C’est très efficace. »

Le programme Képi rouge est géré comme un club scolaire pour les jeunes de 8 à 12 ans. Les enseignants ont remarqué une amélioration des comportements en classe, et dans bien des cas, l’intimidation a cessé.

« Le programme Képi rouge contribue à développer la confiance en soi des enfants, déclare la major Puddicombe. Et cette confiance donne aux enfants une voix qui dit : « Je n’ai pas à subir cette menace, je vaux plus que ça ».»

L’objectif du programme Képi rouge est de faire en sorte que les enfants s’arrêtent, réfléchissent au problème de l’intimidation et trouvent une solution. Les outils qu’on leur fournit les aident à gérer leurs émotions.

L’intimidation et la cyberintimidation entraînent chez les jeunes un niveau accru d’angoisse et d’absentéisme, de la crainte pour leur sécurité, de l’humiliation, un sentiment d’isolement, une perte de sommeil et un manque de concentration dans leurs études.

« Le programme Képi rouge permet aux élèves de parler de ce qu’ils ressentent et de garder la maîtrise d’eux-mêmes lorsqu’ils sont constamment provoqués, dit la major Puddicombe. Ce qu’ils apprennent leur sera utile pour longtemps. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Une cuisine ambulante pour nourrir les démunis à Halifax

Une cuisine ambulante pour nourrir les démunis à Halifax

03
.21

L’unité d’intervention communautaire (une cantine ambulante à Halifax) distribue de la nourriture aux personnes qui ne mangent pas à leur faim, procure des bottes d’hiver aux sans-abri, prête une oreille attentive aux personnes vulnérables et veille sur eux pendant les

Un camp unique pendant la semaine de relâche

Un camp unique pendant la semaine de relâche

03
.13

Regent Park est l’un des quartiers de Toronto où le taux de pauvreté infantile est le plus élevé. Pour donner aux enfants un coup de pouce et les aider à échapper à leur milieu familial, l’Armée du Salut leur propose