Putting a face

Mettre un visage sur ceux qu’on ne voit pas

10
.06

Bill n’avait pas vu son frère – avec qui il était en brouille – depuis 2001. Il ignorait même s’il était encore vivant, jusqu’à ce qu’il voie un reportage photo de La Presse canadienne sur les résidents du quartier Downtown Eastside, de Vancouver.

Le projet visait à regarder au-delà de l’apparence négligée des personnes qui habitent ce quartier tristement célèbre. Une cabine photographique a été installée pour qu’on puisse prendre des photos des résidents. Parmi ceux qui se sont arrêtés, certains espéraient que des amis ou des parents verraient leurs photos et sauraient ainsi qu’il étaient toujours en vie.

Sur une des photos, Bill a reconnu un homme aux cheveux gris, qui portait une barbe et un cache-œil. Après une séparation de 13 ans, Bill and Bruce se sont retrouvés et sont une joie l’un pour l’autre.

Les sans-abri, les vulnérables – nous ne les voyons pas, mais ils ont besoin d’être vus.

L’Armée du Salut est le plus important fournisseur de services sociaux de première ligne au Canada, après le gouvernement. Elle offre un soutien sans précédent aux personnes les plus vulnérables. Nos programmes de services sociaux et communautaires ne se limitent pas à répondre aux besoins des gens, mais visent aussi à renforcer leurs capacités et leurs compétences.

Pourquoi des personnes bien visibles passent-elles inaperçues? Les Canadiens compatissants devraient tendre la main à ceux qui ont besoin d’attention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes