backpacks kids

Un programme unique pour combattre la faim chez les enfants

02
.08

Imaginez un instant que vous avez faim, et que vous êtes incapable de vous concentrer sur ce que dit le professeur, car votre tête tourne et votre ventre crie famine. Eh bien, c’est ce que vit un enfant canadien sur sept.

Reconnaissant le fait que souffrir de la faim a un effet direct sur la capacité d’apprendre et de fonctionner d’un enfant, l’Armée du Salut de Red Deer, en Alberta, a proposé à la commission scolaire d’instaurer un programme pour nourrir les enfants pendant le week-end. L’objectif était de remettre un sac à dos rempli d’aliments nutritifs aux élèves. Ainsi, ils pourraient manger à leur faim au cours de la fin de semaine.

La réponse a été très positive de la part de la commission scolaire, et ce programme, qui, en 2014, répondait aux besoins de 21 enfants dans une seule école, permet aujourd’hui à 184 enfants de 15 écoles de manger à leur faim. De plus, la liste des élèves en attente ne cesse de s’allonger.

« Ce programme comble indéniablement un grand besoin pour certaines familles », dit Cathy Gukert, directrice d’école. « La stupéfaction et la joie se lisent sur le visage des enfants qui rapportent le sac à dos le lundi, car ils savent ce qui les attend à la fin de la semaine. Ceci témoigne clairement de la nécessité. »

Tous les vendredis, une équipe du centre de ressources familiales de l’Armée du Salut va porter les sacs à dos à l’école, qui les remet aux élèves. Les aliments qui se retrouvent à l’intérieur sont recommandés par une nutrionniste; gruau, macaroni au fromage et fruits en coupe représentent une source de nutrition adéquate.

« Les sacs à dos sont distribués pendant toute l’année scolaire et contiennent suffisamment de nourriture pour bien manger le samedi et le dimanche. De plus, il s’agit d’aliments que les enfants peuvent préparer eux-mêmes », dit Deanna Scott, coordonnatrice des services d’aide à la famille de l’Armée du Salut.

Les commentaires des parents et des enseignants sont encourageants; les premiers expliquent qu’ils ont ainsi moins de soucis, tandis que les seconds précisent que les enfants sont plus alertes et prêts à apprendre.

Un parent précise que le programme lui permet de faire durer au maximum ses réserves de nourriture et d’économiser de l’argent pour se procurer des articles de première nécessité. Une mère de six enfants ajoute que cette aide contribue à réduire le stress associé à la recherche de solutions pour répondre aux besoins de base.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes