Un camp enrichissant pour les enfants démunis d’Halifax

03
.18

Dans un quartier défavorisé d’Halifax, où violence et trafic de drogues sont monnaie courante, l’Armée du Salut propose aux enfants le programme Open Arms, qui leur permet de fréquenter un endroit sécuritaire où ils peuvent vivre des aventures uniques.

Selon Jenn Lonhnes, coordonnatrice du programme, le camp offre à ces enfants défavorisés bien plus que de la nourriture et des expériences amusantes comme sauter sur un trampoline ou aller à la piscine. Il leur permet de se sentir comme les autres enfants, d’oublier leurs tracas quotidiens et de retourner à l’école plein d’assurance.

Le camp offert pendant la relâche est l’un des nombreux programmes proposés aux habitants d’Uniacke Square, un complexe qui comprend 250 unités d’habitation occupées majoritairement par des femmes. Dans ce lotissement, deux tiers de la population a moins de 25 ans et le taux de chômage frôle 60 pour cent.

« Nous semons de l’espoir dans un quartier pauvre, ou comme je me plais à dire dans un quartier avec un manque criant de ressources, dit Jenn.  Au cours des cinq dernières années, d’autres organismes de services sociaux se sont installés dans le voisinage, mais les besoins sont toujours aussi grands. »

Parmi les autres programmes destinés aux enfants de 5 à 12 ans, il y a un camp d’été et un service de garde parascolaire où collations santé, activités amusantes, aide aux devoirs et sorties occasionnelles sont au menu.

« Je n’ai que de bons mots à dire au sujet de ce programme », raconte Kelly, une maman qui habite dans cette collectivité. « Mes filles adorent y aller et sont toujours de bonne humeur quand elles rentrent à la maison. De plus, les intervenants m’ont bien accueillie, et m’ont expliqué les programmes offerts et donné beaucoup de renseignements utiles. Je suis très reconnaissante de leur soutien. »

« Uniacke Square est une petite collectivité unie et pleine de vitalité qui a ses enfants à cœur, ajoute Jenn. En offrant des ressources utiles, nous créons un environnement plus positif qui permet aux habitants d’échapper au cycle de la pauvreté. L’Armée du Salut s’efforce de développer des programmes qui donnent aux enfants tous les outils nécessaires pour réussir. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes