Message du Général pour Pâques 2016

03
.24

De nombreux Chrétiens de par le monde se rassembleront le matin de Pâques pour un culte à l’aube et pendant lequel il sera proclamé : « Il est ressuscité ! »

Le Dimanche de Pâques est une glorieuse célébration pour nous tous ! En ressuscitant Christ, Dieu a brisé le pouvoir du péché et Il nous a libérés. En ressuscitant Christ, Dieu a établi pour chacun d’entre nous un avenir qui est sûr et éternel.

Les paroles du chant « Célébrez ses louanges » de Robin et Bill Wolaver disent : « Que la Terre entière crie de joie et chante gloire à son nom. Criez bien haut Sa grande valeur, proclamez à tous Sa Justice. Que la gloire et l’honneur et la puissance reviennent au Seigneur ! Venez donc célébrez, ses louanges ! »

Nos cœurs sont remplis de louange et d’adoration alors que nous célébrons la réalité et la gloire du Christ ressuscité, et que nous nous efforçons à mieux comprendre les desseins éternels de Dieu et son plan de salut pour le monde.

La religion pour la plupart des gens, n’est qu’une philosophie intellectuelle – quelque chose que nous faisons lors d’évènements spéciaux ou dans un contexte précis, et qui n’a, malheureusement, aucune incidence sur notre manière de vivre notre vie de tous les jours.

Malheureusement, nous pouvons si facilement manquer l’essentiel, car le message de Pâques est un message du pouvoir qui peut transformer nos vies. Cela n’a aucun rapport avec la philosophie ou la religion ; il s’agit d’une relation personnelle avec Dieu, rendue possible grâce au sacrifice de Jésus sur la croix !

Paul, dans ses écritures au Colossiens dit : « Si donc vous êtes ressuscités avec Christ, cherchez les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnez-vous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre. Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. » 3:1-4

Notre relation avec Christ et sa vie qui est en nous, nous permettent de voir les choses différemment. Christ est devenu le point central de nos vies. Il s’agit d’aller au-delà de la simple routine, de l’observation simple de rites et de disciplines spirituelles.

Les choses de ce monde sont perçues différemment, et cela change profondément notre façon de penser et d’agir. Ici, Paul traite de façon concrète la manière dont les hommes et les femmes, qui sont réconciliés avec Dieu, doivent vivre.

C’est lorsque nos yeux spirituels seront ouverts, que nous aurons une meilleure compréhension des desseins éternels de Dieu et c’est par la foi que nous commencerons à triompher sur les ténèbres et le désespoir.

C’est au travers des yeux de la foi que nous pouvons avoir une meilleure compréhension du plan de rédemption pour le monde comme il est écrit dans les écritures : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Celui qui croit en lui n’est point jugé; mais celui qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu. » (Jean 3:16-18)

Malheureusement, nous avons tous nos moments de peine, de doute et de désespoir. Cela, néanmoins, ne devrait pas être la norme pour les Chrétiens ! Parfois, comme Marie, il nous arrive de regarder au mauvais endroit : « Pourquoi cherchez-vous parmi les morts celui qui est vivant? » (Luc 24:5)

Est-ce que qu’il nous arrive de chercher le Seigneur dans les endroits où il n’est pas ? Nous savons tous ce que c’est que d’être affligés, accablés par les soucis, ne réalisant pas toujours que Christ est là à nos côtés !

Nous sommes, ou nous devrions être, un peuple avec un évangile de résurrection à proclamer. Nous sommes, nous-mêmes, un peuple ressuscité, un peuple dont les vies ont été transformées après une rencontre personnelle avec le Christ ressuscité. Nous sommes un peuple ayant fait l’expérience du pouvoir et de la présence du Christ ressuscité dans nos vies ! Nous faisons partie de l’équipe gagnante ! Le croyez-vous ?

Nous sommes un peuple dont le destin est la victoire, et non le désespoir. La mort de Christ sur la croix et sa résurrection sur ce premier matin de Pâques a brisé, une bonne fois pour toute, le pouvoir et la domination du péché. La résurrection de Christ a brisé les chaînes de la mort et des ténèbres. Cela reste vrai aujourd’hui, qu’importe ce que nous pouvons voir ou vivre dans ce monde.

L’invitation nous est donnée de faire l’expérience du pouvoir et de la victoire de la résurrection dans nos vies au quotidien. Relevons donc la tête et vivons comme un peuple qui fait l’expérience quotidienne de cette victoire, qui nous a été gagnée au Calvaire !

André Cox
Général

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes