Incidence des dons que vous faites aux magasins d'occasions

Le ménage du printemps peut profiter à la collectivité de cinq façons

03
.23

Lorsque vient la saison du renouveau, nous sommes nombreux à songer au ménage du printemps. Quand vous ferez le tri de vos vêtements et de vos articles ménagers, nous vous encourageons à penser à faire des dons à un magasin d’occasions de l’Armée du Salut près de chez vous.

Les dons contribueront de plusieurs façons à améliorer le sort de gens vulnérables et à protéger l’environnement, en permettant d’éviter que des objets aboutissent dans des sites d’enfouissement :

  1. Vêtements : Compte tenu du fait qu’au Canada, une personne sur dix vit dans la pauvreté, les vêtements légèrement usagés sont toujours en demande.
  2. Biens endommagés ou invendables : Les livres, chaussures, objets de plastiques et jouets mous trop endommagés ou invendables sont vendus à des entreprises de recyclage. Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut reçoivent des dons tous les jours, mais certains articles sont refusés pour des raisons de santé publique et de sécurité, notamment : matelas et sommiers usagés, tapis usés, matières dangereuses (p. ex., peintures), bombonnes de propane, barbecues, matériel pour bébé (p. ex., sièges d’automobile, lits d’enfant et poussettes), pneus et pièces d’automobile. Les fonds obtenus de cette manière permettent de soutenir des programmes et des services de l’Armée du Salut, comme des banques alimentaires, des activités parascolaires et des camps d’été.
  3. Appareils électroniques dont on ne veut plus : Les particuliers et les entreprises peuvent apporter des appareils électroniques défectueux ou dont ils ne veulent plus aux magasins d’occasions de l’Armée du Salut, qui constituent également des sites de collecte pour ces objets qui seront recyclés.
  4. Sacs de plastique : Les magasins d’occasions de l’Armée du Salut mettent en balles les sacs de plastique et les cartons, puis vendent ces matières à des entreprises de recyclage, ce qui non seulement génère des fonds pour l’organisation, mais réduit aussi le coût du traitement des rebuts.
  5. Projets à l’intention d’enfants vulnérables : Durant tout le mois de mars, les magasins d’occasions de l’Armée du Salut recueillent des fonds dans le cadre de la campagne Un petit don, un grand impact, afin de fournir une éducation à des enfants en République démocratique du Congo, en Indonésie, en Chine, au Sri Lanka et dans l’est de l’Amérique du Sud. Les dons aident à payer les frais de scolarité, les manuels scolaires, les uniformes, etc., ainsi que des soins de santé et des programmes d’économie durable à des familles.

« Depuis plus de cent ans, les magasins d’occasions de l’Armée du Salut ont une incidence bénéfique sur les collectivités », déclare Michele Walker, directrice nationale des opérations de détail des magasins d’occasions de l’Armée du Salut. « À titre d’organisme de bienfaisance, nous consacrons tous les profits au financement des programmes et des services locaux et nationaux de l’Armée du Salut. Les dons sont toujours les bienvenus, et on en fera bon usage. C’est pourquoi nous vous encourageons à réorganiser vos placards et à donner généreusement dès aujourd’hui! Vos dons peuvent contribuer à transformer des vies. »

Pour de plus amples renseignements, consultez le site www.thriftstore.ca.

 

160350sw/fl

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes