Un programme offert à Wiarton favorise l’autonomie des jeunes

05
.02

À Wiarton en Ontario, l’Armée du Salut ouvre de nouveaux horizons aux jeunes qui ont des difficultés et un avenir incertain en leur proposant de participer au programme Trades Start.

La formation de 20 semaines permet aux adolescents qui sont passés entre les mailles du filet d’acquérir des compétences dans le domaine de l’hôtellerie et de la menuiserie. « Les participants viennent souvent de milieux instables, ont abandonné l’école ou sont sans emploi, raconte Scott Concordia, coordonnateur du programme. Nous les aidons à avancer dans la bonne direction. »

De 9 h à 16 h, du lundi au jeudi, les étudiants âgés de 16 à 29 ans acquièrent des compétences fondamentales en mathématiques et en finances. On leur enseigne aussi comment chercher un emploi et rédiger un curriculum vitae. Dans le volet menuiserie, les étudiants sont initiés à la prise de mesures, à la lecture de plans et aux rudiments du SIMDUT (Système d’information sur les matières dangereuses utilisées au travail). De leur côté, les étudiants en hôtellerie apprennent la manipulation des aliments, les règles de sécurité et la préparation de recettes. On leur montre aussi comment laver la vaisselle et désinfecter correctement toutes les surfaces.

À son arrivée, Brittany, 24 ans, était triste, sans emploi et criait famine. « Je voulais apprendre des choses qui pourraient m’être utiles à l’avenir, raconte-t-elle. Les compétences que j’ai acquises dans le programme hôtellerie m’ont permis d’accroître ma confiance en moi et de trouver un emploi dans un café. Maintenant, je me sens bien et ma vie est complètement différente. »

L’école secondaire du quartier traite le programme Trades Start comme un programme coopératif. Kristian a obtenu son diplôme d’études secondaires tout en participant au volet menuiserie. Il étudie maintenant au collège afin d’obtenir un certificat d’apprenti menuisier.

« Je me réveillais le matin en me disant que je devais aller travailler, dit Kristian. On vous dit quoi faire et comment le faire, puis vous vous mettez à l’œuvre. C’est génial. »

« Plus de la moitié des jeunes des environs vivent dans la pauvreté, précise Scott. Quand tu es sans espoir et que tu perds de vue tout ce qui est important, il est facile de se mettre dans le pétrin. Grâce au programme Trades Start, nous leur offrons un environnement positif et amical qui les tient occupés et leur redonne confiance. Un petit coup de pouce peut donner beaucoup d’espoir. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Articles connexes