DSCN1887-624x415

Après le passage de l’ouragan Irma, des employés de l’Armée du Salut du Canada tendent la main aux sinistrés

10
.02

Sept jours après le passage de la puissante et destructrice tempête Irma, John et Candace Freeman ont réintégré leur domicile dans le sud de la Floride. « Nous vivons une situation difficile, mais grâce au soutien d’organismes comme l’Armée du Salut, nous nous en sortirons », dit John.

Le 13 septembre dernier, dix membres des services d’urgence et d’aide aux sinistrés de l’Armée du Salut du Canada ont pris la route de la Floride pour diriger une équipe de commandement des interventions qui a distribué des vivres et offert des services d’hydratation et des soins psychologiques et spirituels.

« Nous sommes bénis, indique John. Après le passage de l’ouragan, il y avait une trentaine de centimètres d’eau dans la maison, mais celle-ci ressemblait toujours à une maison. Nos voisins n’ont pas eu cette chance. Nous avons aussi perdu l’équivalent de 500 $ de nourriture, mais certaines familles ont perdu beaucoup plus. »

Avant qu’Irma ne touche terre et afin de se mettre à l’abri, John, Candace et leur fille de 19 ans ont fui les lieux dans leur camionnette en emportant avec eux quelques effets personnels ainsi que le chat et les trois oiseaux.

« Lorsque nous sommes partis, le vent soufflait déjà. Notre quartier commençait à ressembler à une ville fantôme, raconte Candace. Les stations-service et les magasins étaient fermés, et l’autoroute en direction sud était déserte. C’était vraiment étrange. »

Maintenant que les jours les plus sombres sont passés, les Freeman ne s’inquiètent pas uniquement pour le nettoyage et la reconstruction.

« Les frais encourus pour remplacer toute la nourriture et procéder au nettoyage n’étaient pas prévus à notre budget, dit John. Nous avons encore assez d’économies pour vivre un certain temps, mais que se passera-t-il ensuite? Le nettoyage prendra des semaines, mais la reconstruction peut s’éterniser pendant des mois. »

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes