Six choses à savoir à propos de la campagne des marmites de Noël de l’Armée du Salut

Six choses à savoir à propos de la campagne des marmites de Noël de l’Armée du Salut

12
.14

Chaque Noël, les marmites de l’Armée du Salut font partie de notre paysage, et ce, depuis plus de 125 ans. En effet, plus de 2000 emplacements de marmite sont répartis dans tout le Canada à la période des Fêtes. Voici certaines choses que vous ne savez peut-être pas à propos de cette campagne annuelle.

  1. Chaque emplacement de marmite est planifié et géré par le poste local de l’Armée du Salut. Les dons restent dans la collectivité où ils ont été recueillis et sont utilisés afin de financer des programmes et des services qui aident des personnes dans le besoin à améliorer leur sort.

 

  1. Une application pour les marmites de Noël a été développée, et celle-ci donne l’occasion aux gens de faire des dons à l’Armée du Salut à l’aide de leur appareil mobile. Cette application permet donc à toute personne de faire un don dans une marmite de Noël de sa région en utilisant un code QR ou encore une carte interactive prévue à cet effet. L’application « Marmite de l’Armée du Salut », mise au point par la Banque Royale du Canada, peut être téléchargée de l’App Store (Apple) ou de Google Play.

 

  1. Chaque année, l’Armée du Salut compte sur le soutien de nombreux partenaires d’affaires comme Walmart Canada, Les Compagnies Loblaw Limitée, Costco, BC Liquor Stores, la Régie des alcools de l’Ontario (LCBO), Canadian Tire, Cadillac Fairview, Metro, Safeway, Save-on-Foods, Sobeys, Bass Pro Shops, Krispy Kreme et bien d’autres qui acceptent que les marmites de Noël soient placés dans leurs magasins ou leurs locaux.

 

  1. La première marmite de Noël de l’Armée du Salut a été mise en place en 1891 par le capitaine Joseph McFee. Ce dernier souhaitait venir en aide aux plus démunis à San Francisco, particulièrement durant la période des Fêtes. Il se rappela que, durant sa jeunesse passée à Liverpool en Angleterre, il avait vu une grosse marmite dans laquelle des passagers de bateaux jetaient des pièces de monnaie en vue de venir en aide aux personnes défavorisées. Le capitaine décida alors de placer un chaudron similaire sur le quai d’embarquement du traversier d’Oakland et il encouragea le public à « faire bouillir le chaudron ». Il recueillit suffisamment d’argent pour offrir un repas de Noël à des gens pauvres.

 

  1. Une marmite de Noël a été installée pour la première fois au Canada en 1903, à Toronto.

 

 

  1. Si vous n’êtes pas en mesure de faire un don dans une marmite physique, vous pouvez en faire un en toute sécurité dans l’une de nos marmites virtuelles à l’adresse fillthekettle.com/fr. Vous recevrez un reçu à des fins fiscales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Surmonter les traumatismes qui ont fait de profonds ravages

Surmonter les traumatismes qui ont fait de profonds ravages

06
.22

Le 21 juin est la Journée nationale des peuples autochtones, durant laquelle on souligne l’héritage unique, la diversité culturelle et les exploits remarquables des peuples autochtones du Canada. À cette occasion, l’Armée du Salut rend hommage à Pamela Spurvey pour avoir changé sa