Quand la température chute, les sans-abri ont besoin de chaleur

Quand la température chute, les sans-abri ont besoin de chaleur

01
.05

Lorsque la température plonge au-dessous de zéro, le froid pose de grands risques aux personnes qui vivent dans la rue. Au Canada, l’Armée du Salut aide les sans-abri à rester au chaud.

« Peu importe la situation dans laquelle se trouvent les itinérants, nous voulons simplement les amener dans des endroits sécuritaires où ils pourront se réchauffer », déclare Mark Stewart, directeur du Centre Booth de l’Armée du Salut, à Winnipeg.

En période de grand froid, des intervenants du Centre Booth de l’Armée du Salut sillonnent les rues à bord d’une ambulance modifiée à la recherche de sans-abri qui auraient bien besoin d’un peu de chaleur. Ils s’arrêtent devant les abribus, à l’entrée des ruelles et sous les ponts afin de leur distribuer des vêtements, des sandwiches et du café, et leur offrent de les conduire dans un refuge. De plus, on prolonge les heures d’ouverture des refuges et on ajoute des matelas.

« Nous voulons que les membres de la collectivité soient protégés », dit Mark.

« Souvent, ce dont les itinérants ont besoin, c’est une paire de chaussettes, une boisson chaude ou un mot gentil », raconte Mark.

Selon Tim Bohr, directeur du ministère communautaire de l’Armée du Salut à Chilliwack, la vague de froid a définitivement des répercussions sur les besoins d’hébergement dans les refuges.

« Notre mission ne consiste pas seulement à prêter assistance aux sans-abri. Nous établissons des liens avec eux et leur offrons de l’espoir », explique Mark.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Surmonter les traumatismes qui ont fait de profonds ravages

Surmonter les traumatismes qui ont fait de profonds ravages

06
.22

Le 21 juin est la Journée nationale des peuples autochtones, durant laquelle on souligne l’héritage unique, la diversité culturelle et les exploits remarquables des peuples autochtones du Canada. À cette occasion, l’Armée du Salut rend hommage à Pamela Spurvey pour avoir changé sa