Une ancienne cliente donne en retour à la collectivité

Une ancienne cliente donne en retour à la collectivité

04
.20

Lorsque Nancy Cooper a reçu de l’aide de la banque alimentaire de l’Armée du Salut à Oshawa (Ontario), elle ne se serait jamais doutée des répercussions à long terme que cela aurait sur sa vie. Aujourd’hui, Nancy fait du bénévolat et redonne un peu de ce qu’elle a reçu, et cela lui procure une grande satisfaction.

« Le club de tricot de l’Armée du Salut m’incite à sortir de la maison, déclare Nancy. Et en plus, les produits que je fabrique sont remis à des personnes dans le besoin. » Les membres du club tricotent actuellement des manchons, à l’intérieur desquels sont cousus des rubans et des boutons afin de stimuler l’activité des personnes âgées et d’apporter un sentiment de calme aux enfants autistes qui sont agités.

« Lorsque ma facture d’électricité a augmenté, je me suis endettée, explique Nancy, âgée de 63 ans. Je l’ai payée pour que mon service ne soit pas interrompu, mais je n’avais plus d’argent pour manger. C’est à ce moment que quelqu’un m’a parlé de la banque alimentaire de l’Armée du Salut.

« Après avoir reçu des denrées alimentaires, j’ai aperçu des gens qui tricotaient des lavettes destinées à de nouvelles mamans en Afrique, pour laver leurs bébés. J’ai été emballée », dit Nancy.

Deux fois par semaine, dans les locaux des services communautaires et d’aide à la famille, un groupe de dix personnes se réunit pour tricoter et socialiser autour d’une tasse de thé. Mais cela va au-delà du tricot.

« C’est grâce aux bénévoles que nous pouvons être efficaces au sein de la collectivité, explique Leigh Rowney, directrice des services communautaires et d’aide à la famille. Ce sont eux qui nous aident à bâtir des ponts entre notre organisation et la collectivité, qui à son tour peut avoir une plus grande incidence sur ses membres. Notre efficacité est considérablement accrue par notre équipe de bénévoles qui nous appuient dans notre travail. »

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes