Le courage d’un père dans l'Armee du Salut

Le courage d’un père

06
.14

La fête des Pères est l’occasion de célébrer la force et le courage des pères et l’influence qu’ils exercent sur leur famille. Le jour où John est devenu papa, il a embrassé l’énorme responsabilité de la paternité. Mais depuis qu’il a subi un traumatisme à la tête, certains jours sont plus difficiles que d’autres. Il a donc décidé de communiquer avec le centre de ressources parents-enfants de l’Armée du Salut à Kitchener, en Ontario.

« À l’Armée du Salut, mes filles et moi pouvions discuter et obtenir du soutien, explique John. On m’a toujours fait sentir que je faisais partie de la collectivité malgré mes problèmes et le stress que je vivais. »

John qui travaillait comme comptable a subi de multiples commotions cérébrales liées à la pratique d’activités sportives. Un jour, pendant un match de hockey, il a été victime d’un impact dont il n’arrivait pas à se remettre. Il a commencé à avoir d’intenses maux de tête, des symptômes semblables à ceux de la grippe et des pertes de mémoire.

« À la suite de cette blessure, j’ai dû renoncer à plusieurs choses : mon emploi, mes loisirs et mon mariage, dit John. J’ai vécu des moments difficiles. J’étais seul et désespéré. »

Le centre de ressources parents-enfants offre des programmes porteurs d’espoir à l’intention de parents et de parents substituts, par exemple des séances de counseling, des discussions de groupe, des activités récréatives pour les parents et les enfants et un volet préscolaire.

« L’Armée du Salut m’a aidé à guérir mes blessures émotionnelles, avoue John. Au centre, nous partageons nos expériences et nous soutenons mutuellement. Mes filles ont terminé le programme avec succès, et maintenant je viens au centre, accompagné de mon neveu. Pendant qu’il joue à des jeux et participe à des ateliers de bricolage, je bois un café et discute avec les autres parents. Cela est important pour quelqu’un comme moi qui serais seul à la maison autrement. »

« Le fait de venir ici me permet de prendre une pause dans la journée, et le personnel s’enquiert toujours de mon bien-être. Grâce au soutien de l’Armée du Salut, je peux encore être le meilleur modèle possible pour mes enfants. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

Comprendre la maladie mentale

Comprendre la maladie mentale

10
.11

La maladie mentale est l’un des principaux problèmes de santé publique au Canada. La Journée mondiale de la santé mentale, célébrée le 10 octobre, vise à améliorer notre compréhension à ce sujet. L’année dernière, l’Armée du Salut a aidé plus

Aider des jeunes à gérer leur colère

10
.09

La colère est une émotion normale, mais malsaine quand elle devient incontrôlable. Le programme de gestion de la colère Red Cap de l’Armée du Salut aide des jeunes à comprendre ce qui déclenche leur colère et à élaborer des stratégies pour la maîtriser