D’un océan à l’autre, l’Armée du Salut tend la main aux personnes les plus vulnérables afin de les aider à se protéger.

L’Armée du Salut aide les plus vulnérables à combattre la chaleur

07
.16

La chaleur extrême peut être très dangereuse. Lorsque les températures estivales atteignent leur apogée, l’Armée du Salut distribue de l’eau et ouvre des haltes-canicules aux quatre coins du pays.

« Notre objectif est d’offrir à tous ceux qui en ont besoin une place au frais où il est possible de s’hydrater loin du soleil et de la chaleur accablante », indique le major Rob Kerr de l’Armée du Salut.

Les grandes chaleurs nous incommodent tous, mais les enjeux sont encore plus grands pour les jeunes enfants, les femmes enceintes, les aînés, les personnes atteintes de maladies chroniques et les sans-abri.

« Un grand nombre d’itinérants souffrent déjà de graves problèmes de santé et n’ont qu’un accès limité aux différents services, ajoute Mike Leland. La chaleur complique davantage les choses. » Les employés et les bénévoles de l’Armée du Salut de l’est du centre-ville de Vancouver redoublent d’efforts pour veiller à ce que chacun ait ce dont il a besoin.

D’un océan à l’autre, l’Armée du Salut tend la main aux personnes les plus vulnérables afin de les aider à se protéger.

« Nous faisons tout en notre pouvoir pour améliorer leur existence, que ce soit en leur offrant de l’eau, de l’écran solaire, un chapeau ou un lieu frais », dit Mike.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles connexes

D’étudiante-athlète à toxicomane

07
.30

Issue d’une bonne famille, Meagan, 28 ans, a grandi dans une petite ville. Cette jeune femme, douée pour les études et le sport, a eu recours à la drogue pour atténuer la douleur causée par une blessure et faire face à