Armée du Salut

Une cuisine ambulante pour nourrir les démunis à Halifax

Une cuisine ambulante pour nourrir les démunis à Halifax

03
.21

L’unité d’intervention communautaire (une cantine ambulante à Halifax) distribue de la nourriture aux personnes qui ne mangent pas à leur faim, procure des bottes d’hiver aux sans-abri, prête une oreille attentive aux personnes vulnérables et veille sur eux pendant les journées les plus froides de l’hiver. « Une jeune femme a mangé quatre bols de soupe, car son frigo était vide, explique Dave Jackson, un bénévole qui participe à ce ministère de la rue depuis 14 ans. Le jour suivant, un homme s’est mis à pleurer à chaudes larmes en

Un camp unique pendant la semaine de relâche

Un camp unique pendant la semaine de relâche

03
.13

Regent Park est l’un des quartiers de Toronto où le taux de pauvreté infantile est le plus élevé. Pour donner aux enfants un coup de pouce et les aider à échapper à leur milieu familial, l’Armée du Salut leur propose

Le 27 février est la Journée du chandail rose

L’Armée du Salut offre aux enfants des solutions efficaces contre l’intimidation

02
.28

Le 27 février est la Journée du chandail rose, au cours de laquelle on encourage les Canadiens à porter des vêtements de couleur rose afin de soutenir les initiatives et les programmes de sensibilisation à la prévention de l’intimidation. L’intimidation constitue un problème majeur dans les écoles, les médias sociaux et sur l’Internet. Le programme de gestion de la colère Képi rouge de l’Armée du Salut propose des stratégies constructives aux enfants victimes d’intimidation et aux intimidateurs qui se servent de leur colère pour exercer un contrôle sur ces derniers.

Survivre à la violence

Survivre à la violence

02
.19

Prise au piège dans une relation de violence, Isobel redoutait les conséquences qu’engendrerait l’abandon du domicile conjugal. Rassemblant son courage, elle y est parvenue. Ce fut une première étape vers la guérison. « Je suis la preuve vivante qu’on peut

Angie et la pizza

Grâce au bénévolat, une femme surmonte son trouble d’anxiété

02
.13

Angie a déménagé et est demeurée en retrait de la société lorsque son mari l’a quittée pour sa meilleure amie. « Je ne parvenais pas à surmonter la douleur et le désespoir causés par l’échec de mon mariage, dit Angie. Mon appartement est le seul endroit où je me sentais en sécurité jusqu’au jour où je me suis présentée à l’Armée du Salut. » Pendant des années, Angie a souffert d’agoraphobie, un trouble d’anxiété souvent causée par un événement stressant. Avec le temps, la peur extrême de se trouver en

Pendant 38 ans, Lawrence a consommé des drogues dures pour essayer d’oublier un traumatisme sexuel dont il a été victime lorsqu’il était jeune.

La souffrance en silence

02
.05

Pendant 38 ans, Lawrence a consommé des drogues dures pour essayer d’oublier un traumatisme sexuel dont il a été victime lorsqu’il était jeune. En décembre 2018, il a terminé avec succès un programme de traitement de la toxicomanie de l’Armée du

un programme d’apprentissage supervisé au Centre Bethany Hope de l’Armée du Salut à Ottawa, mentionne Anita.

Savoir lire et écrire pour un meilleur avenir

01
.29

L’Armée du Salut est consciente que l’alphabétisation est un outil puissant qui permet aux gens d’atteindre leurs objectifs, d’enrichir leurs connaissances, de développer leur potentiel et de devenir des membres actifs de leur collectivité. C’est pourquoi nous offrons, partout au pays, des programmes qui aident les personnes et les familles à développer leurs capacités de lecture et d’écriture, et leur donnent espoir en un avenir meilleur.  « Je suis mère célibataire, et participe à un programme d’apprentissage supervisé au Centre Bethany Hope de l’Armée du Salut à Ottawa, mentionne Anita.