Armée du Salut

Andrea from Markham

L’Armée du Salut donne aux familles vulnérables une raison de sourire à Noël

12
.01

L’an dernier, Andrea était impatiente de voir ses enfants sauter rapidement de leur lit, le matin de Noël, pour voir ce que le Père Noël avait placé sous le sapin. Mais cette année, les choses seront différentes. En raison de revers financiers inattendus, Andrea a demandé de l’aide et grâce à l’Armée du Salut, la situation stressante de cette mère seule de six enfants six sera un peu plus tolérable. « Comment pouvez-vous expliquer à vos enfants qu’ils n’auront peut-être rien à Noël? Je ne peux pas y penser. Grâce à

Congree Survey Button FR

Sondage sur le congrès territorial 2014

11
.16

Si vous avez assisté au congrès territorial 2014, nous aimerions connaître vos impressions. Cela nous aidera à mieux planifier les prochaines activités. Merci de prendre quelques minutes pour répondre au questionnaire ci-joint.

Foodbank Cover

De nouveaux livres de recettes à l’intention des clients de banques alimentaires

11
.11

À la suite d’un sondage sur les besoins de ses clients, la banque alimentaire de l’Armée du Salut à Penticton (C.-B.) a publié une deuxième série de cinq livres de recettes. « Cette initiative vise à offrir aux gens des recettes simples et variées en fonction des denrées alimentaires généralement obtenues dans les banque alimentaires, et axées sur une alimentation riche en protéines végétales, raconte Barb Stewart, coordonnatrice de la banque alimentaire. Nous distribuons ces livres de recettes gratuitement. » Il a fallu plusieurs mois pour mettre le projet en

Ebola

Entrevue avec le major Samuel Amponsah, secrétaire général du secteur du Libéria Par Linda Leigh, rédactrice attitrée, Territoire du Canada et des Bermudes

11
.05

Décrivez-nous la situation au Libéria depuis les 10 derniers mois et aujourd’hui. L’épidémie d’Ebola a débuté en mars. C’était la première fois que cela arrivait avec une telle ampleur, et beaucoup de gens n’avaient pris aucune précaution. Ils pensaient que ça ne durerait pas. Par conséquent, l’épidémie s’est propagée d’un pays à un autre. Le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée partagent une frontière. Quand l’Ebola est arrivé dans les villes, le gouvernement a demandé à la population de réduire au minimum ses déplacements, mais des personnes contaminées étaient