Armée du Salut

Putting a face

Mettre un visage sur ceux qu’on ne voit pas

10
.06

Bill n’avait pas vu son frère – avec qui il était en brouille – depuis 2001. Il ignorait même s’il était encore vivant, jusqu’à ce qu’il voie un reportage photo de La Presse canadienne sur les résidents du quartier Downtown Eastside, de Vancouver. Le projet visait à regarder au-delà de l’apparence négligée des personnes qui habitent ce quartier tristement célèbre. Une cabine photographique a été installée pour qu’on puisse prendre des photos des résidents. Parmi ceux qui se sont arrêtés, certains espéraient que des amis ou des parents verraient leurs

St.John's School Lunch

Nourrir des esprits affamés

10
.06

Savez-vous que plus du tiers des personnes qui reçoivent de l’aide de banques alimentaires sont des enfants et des adolescents? Ces jeunes vont à l’école sans avoir mangé, ce qui réduit leur capacité d’apprentissage. La faim les prive de leur

Salvation Army improves nutrition

L’Armée du Salut encourage une meilleure alimentation

10
.06

Une alimentation adéquate est essentielle à la vie humaine. Cependant – même dans des pays développés comme le Canada – certaines personnes ne peuvent répondre à ce besoin pour des raisons financières. Selon le Bilan-faim des banques alimentaires du Canada 2013, 43 % des ménages composés d’une seule personne, 25 % des familles monoparentales et 22 % des familles composées de deux parents déclarent que les banques alimentaires sont leur principale source d’approvisionnement en nourriture. L’Armée du Salut au Canada est consciente de ce problème et a mis en œuvre des programmes, en

Poverty Child

La pauvreté au Canada : cinq statistiques ahurissantes

09
.24

Des Canadiens de tous âges font face à une dure réalité. Un enfant sur sept va à l’école avec le ventre creux. Chaque mois, quelque 850 000 personnes ont recours à des banques alimentaires. Chaque jour, au moins 30 000 Canadiens sont sans abri. Plus d’un enfant sur dix fait partie de la population itinérante. Un Canadien sur cinq se demande s’il sera en mesure de combler ses besoins essentiels une fois à la retraite. Les Canadiens jouissent d’un niveau de vie parmi les plus élevés au monde, et pourtant,